Pierre Coric

Artist
Currently resident in U-Jazdowski
Chaos, systems and vibrations

contact - cv - writings

Nietzsche Friedrich

Aurore

p380 - p381

575. Nous autres aréonautes de l'esprit!

Tous ces hardis oiseaux qui prennent leur essor vers le lointain, le plus extrème lointain - certes, un moment viendra où ils ne pourront aller plus loin et se percheront sur un mât ou sur un misérable récif - encore reconnaissant d'avoir ce misérable refuge!
Mais qui aurait le droit d'en conclure que ne s'ouvre plus devant eux une immense voie libre et qu'ils ont volé aussi loin que l'on peut voler! Tous nos grands maîtres et prédécesseurs ont fini par s'arrêter, et le geste de la fatigue qui s'arrête n'est ni le plus noble, ni le plus gracieux: à moi comme à toi, cela arrivera aussi! Mais que m'importe, et que t'importe! D'autres oiseaux voleront plus loin! cette idée, cette foi qui est la nôtre vole avec eux à l'envi vers les lointains et les hauteurs, elle monte à tire-d'aile au-dessus de notre tête et de son impuissance, vers le ciel d'où elle regarde au loin et prévoit des vols d'oiseaux bien plus puissants que nous qui s'élanceront dans la direction où nous nous élancions, là ou tout est encore mer, mer, mer! - et où voulons-nous donc aller? Voulons nous donc franchir la mer? Où nous entraine ce désir puissant qui compte pour nous plus qu'aucune joie ? Peut-être racontera-t-on un jour que nous aussi, tirant vers l'ouest, nous espérâmes atteindre une Inde, - mais que notre destin fut d'échouer devant l'infini? Ou bien, mes frères? Ou bien? -